Emmanuel Maroé, Ombre - Janvier 2009
ACTUALITE - 1er/02/2013
Eg’Art, Pour un égal accès à l’art : une exposition d’Emmanuel Maroé
L’association Eg’Art, Pour un égal accès à l’Art organise en partenariat avec le centre d’animation Solidarité Angèle Mercier l’exposition personnelle d’Emmanuel Maroé intitulée Trans-Urbain, au centre Angèle Mercier (Paris 19) du 4 février au 2 mars 2013. Un vernissage en présence de l’artiste est prévu le 5 février 2013 à partir de 19h30.
 
Si Emmanuel Maroé maîtrise toutes les techniques photographiques, c’est dans la lomographie, son expérimentation la plus récente que l’on comprend le mieux le désir de recherche qui l’habite. Dans la lomographie il y a toujours une part d’inattendu et son handicap, le daltonisme, lui sert dans cet exercice délicat où les couleurs paraissent si souvent saturées. Néanmoins, pour cette exposition intitulée Trans-Urbain, le noir et le blanc se sont imposés naturellement comme un affront au handicap.
 
L’objectif fixé depuis la création de l’association Eg’Art en septembre 2010 est de permettre - autant qu’il est possible - de compenser les inégalités voire les discriminations existantes et de sensibiliser à cette question l’ensemble des acteurs et des milieux concernés : milieux susceptibles d’accueillir, de repérer et de travailler avec ces artistes, milieux sociaux, médico-sociaux, psychiatriques, médicaux, et milieux culturels et artistiques.
 
Si vous connaissez une personne dans une des situations évoquées qui peint, dessine, photographie, sculpte, réalise des vidéos ou des installations ou crée régulièrement, si vous êtes vous-même dans une de ces situations de création ou bien si vous voulez vous faire connaître ou faire connaître le travail de votre établissement ou intégrer notre réseau, contactez l’association !
 
 
Contact : Armonie Lesobre,
 
 
 
Exposition d’Emmanuel Maroé, Trans Urbain
Centre Angèle Mercier
33-135 boulevard Sérurier, 75019 Paris
Exposition du 4 février au 2 mars 2013.
Vernissage le 5 février à partir de 19h30. Venez nombreux !
 
 
Par ailleurs, retrouvez l’interview de Bernadette Grosyeux, membre fondateur de l’association sur le site de Moustic Productions en cliquant ci-dessus.