Les partenaires du projet Art for All le 12 février à Paris, de gauche à droite : Frederik Poppe, Morgane Dor, Aude Fosset, Sylvie Dallet, Bernard Mitjavile (le traducteur), Elana Gutmann, Agne Raudmees, Bernadette Grosyeux, Denis Stokkink, Katrin Rätte, Renata Chinalska-Chomat, Sanjin Plakalo, Machiel Kamp, Andrea Anditsch, Frabrizio Fea, Dominique Vincke, Miriam Jordan, Ronald Haccou, Karin Astegger.
ACTUALITE - 8/03/2013
Projets européens : accès à la culture et transition de l’école à l’emploi
Depuis de nombreuses années, le Centre de la Gabrielle contribue à faciliter l’accès des personnes en situation de handicap mental et psychique aux circuits artistiques, notamment au travers du développement d’ateliers artistiques et d’expositions.
Cette expertise permet aujourd’hui au Centre de la Gabrielle d’être le promoteur d’un projet intitulé « Art for all » financé sur deux ans par des fonds européens dans le cadre du programme « Education et formation tout au long de la vie, sous-programme Grundtvig ».
 
L’objectif d’Art for All est de favoriser l’accès des personnes adultes en situation de handicap mental au monde de l’art et plus particulièrement à l’éducation artistique. Les questions de la formation des professionnels seront aussi abordées.
 
A l’occasion du lancement du projet les 12 et 13 février derniers, l’ensemble des partenaires belges, italiens, hollandais, autrichiens, estoniens, allemands et français se sont réunis au Centre de la Gabrielle pour établir leur plan de travail sur les deux ans à venir. Au programme : un questionnaire à destination des usagers, une cartographie recensant les lieux de création en Europe, une exposition de peinture européenne itinérante, l’élaboration d’une charte éthique sur la médiation artistique, et bien d’autres outils et modules de formation à destination du personnel encadrant pour favoriser l’éducation artistique des personnes en situation de handicap mental et leur accès à l’art de manière plus générale. En 2014, une conférence à Bruxelles viendra clôturer ce projet.
 
Le Centre de la Gabrielle participe également à un autre projet européen intitulé « BITSE » (Barriers which Inhibit the Transition from School to Employment).
Ce projet a pour objectif sur deux ans d’étudier les barrières qui freinent la transition de l’école à l’emploi pour les personnes en situation de handicap. L’idée est de faciliter le passage de l’enseignement technique ou de la formation à la vie professionnelle.
 
Les organisations partenaires venant de dix pays de l’union européenne (Irlande, Autriche, Bulgarie, Pays-Bas, Italie, Belgique, Grèce, Malte, Croatie et France) se réunissent en groupes de travail pour identifier, lister, comparer les barrières qui freinent cette transition Ecole/emploi et développer des boîtes à outils communes pour comprendre et dépasser ces barrières.
 
C’est ainsi que les 6 et 7 février dernier se sont réunis en Autriche des enseignants et des usagers dont deux professionnels et un usager du Centre de la Gabrielle. Ils ont pu témoigner de leur expérience concernant ces barrières rencontrées au niveau de l’école.
La prochaine rencontre en juin aura lieu en Bulgarie pour aborder cette fois-ci les barrières du point de vue de l’employeur. Concrètement, il s’agit de réfléchir sur les barrières rencontrées dans l’entreprise lorsqu’une personne en situation de handicap est recrutée..
 
 
Contacts
Chef de projet Art for All : Morgane Dor, morgane.dor@mfpass.fr
Chef de projet Bitse : Özlem Saylam, ozlem.saylam@mfpass.fr