L’ensemble du groupe symphonique répète au gymnase sous la direction de Licia Sbattella.
ACTUALITE - 8/03/2013
Un orchestre symphonique au Centre de la Gabrielle
Du 11 au 15 février dernier, on pouvait entendre s’échapper du gymnase du Centre de la Gabrielle le son d’un piano, de violons ou encore d’une harpe ainsi que des airs connus comme Casse-noisette de Tchaïkovsky ou Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns.
 
C’est dans le cadre d’une convention entre le Centre de la Gabrielle, le Centre Esagramma et l’université de Lille 3, que huit adolescents de l’IME et de l’unité autisme accompagnés par quatre professionnels, se sont réunis et ont joué ensemble tous les après-midi avec des experts musiciens d’Esagramma et des étudiants musiciens de Lille 3.
 
Un travail sous une forme orchestrale et polyphonique a été mené durant cette semaine d’initiation et d’enseignement au méthodologie Musicothérapie Orchestrale® et Jeu d’Orchestre®. Ces méthodologies d’apprentissage de la musique par l’orchestre sont le fruit de recherche et d’élaboration du Centre Esagramma à Milan mises au point notamment par Licia Sbattella, chef d’orchestre, musicienne et directrice scientifique d’Esagramma.
 
Esagramma est un centre de recherche, de formation et de psychologie clinique qui travaille depuis 25 ans avec des enfants, des adolescents et des adultes en situation de handicap mentale et psychique. Il utilise la musique et l’expression multimodale en proposant la formation de groupes symphonique qui intègrent des musiciens, des psychologues et des pédagogues.
 
L’ensemble du groupe symphonique, dirigé par Licia Sbattella, a pu vivre et partager une expérience musicale forte et unique durant cette semaine qui s’est terminée par un concert où les airs de Petrouchka de Stravinsky, La symphonie des jouets de Haydn et Les tableaux d’une exposition de Moussorgsky ont pu être joués devant les parents des enfants concernés et quelques professionnels.
 
Ce travail devrait se poursuivre l’année prochaine et pourrait donner lieu à un concert en public au Centre Culturel de Villeparisis.