ACTUALITE - 16/12/2014
L’art pour tous : évènements de clôture à Bruxelles

Les événements de clôture du projet européen Art for All - vernissage de l’exposition itinérante et conférence finale - ont fait résonner le fruit de deux ans de travail sur les enjeux de l’Art et du Handicap. Organisés par le Centre de la Gabrielle-MFPass et Pour la Solidarité–PLS, ces évènements se sont tenus à Bruxelles les 20 et 21 novembre derniers.

 

C’est tout d’abord dans le cadre convivial de la galerie d’exposition de SMart (Brussels Art Factory) que de nombreux visiteurs ont assisté au vernissage de l’exposition itinérante Face to Face  : les œuvres de personnes en situation de handicap mental et/ou psychique des pays européens impliqués dans le projet. Après Paris, Rome, Willemstad, Salzbourg, Leipzig et Tallinn, l’arrivée de Face to Face dans la capitale européenne a marqué sa destination finale et la dernière occasion de voir les œuvres réunies.


Le lendemain, le 21 novembre 2014, c’est au cœur du quartier des institutions européennes, au Comité économique et social européen, que la conférence finale a permis de rendre public l’ensemble des résultats du projet Art for All. La conférence a été introduite par les propos de Cveto Stantič (Membre du Comité économique et social européen), de Maria-Luisa Cabral (Chef d’unité "Droits des personnes handicapées" DG Justice Commission européenne) et de Maurice Mouhet (Vice-président de la Mutuelle nationale des hospitaliers-MNH et Président du comité de surveillance médico-social MFPass).

 

 

La première table ronde a eu pour objet d’exposer le contexte politique et artistique du projet. Elle a été animée par Denis Stokkink (Président de PLS) et a réuni trois oratrices : Guénaëlle Haumesser (Directrice de Générations Mutualistes), Françoise Monnin (Rédactrice en chef du magazine Artension et Historienne d’art) et Carine Fol (Directrice artistique de Centrale for Contemporary Art et Docteure en histoire de l’art).

 

S’en est suivie la table ronde animée par Luk Zelderloo (Secrétaire général de l’EASPD), qui elle a permis aux partenaires du projet d’exposer quelques bonnes pratiques d’art et handicap mental dans leurs pays respectifs.

Enfin, la conclusion de la conférence a été tirée par Bernadette Grosyeux (Directrice générale des établissements médico-sociaux MFPass et porteur du projet Art for All) qui a rappelé que « l’Article 30 de la Convention des Nations Unies était au cœur des travaux et à la base de notre projet Art for All. Cet article demande aux Etats de prendre des mesures appropriées pour donner aux personnes en situation de handicap la possibilité de développer et de réaliser leur potentiel créatif, artistique et intellectuel, non seulement dans leur propre intérêt mais aussi pour l’enrichissement de la société ». Une autre idée fondamentale et essentielle a été portée en conclusion par Bernadette Grosyeux, celle du lien entre précarité et handicap. En effet, faciliter l’accès à l’art des personnes en situation de handicap est lié à la réduction des inégalités sociales. Dans ce domaine, et peut-être encore plus que dans d’autres, la précarité et le handicap prennent la forme d’une double discrimination qui interfère l’une sur l’autre.

Au bout de deux ans, le partage d’expériences et d’analyses réalisé au niveau européen a permis aux partenaires du projet de produire un important dispositif informatif en matière d’art et handicap. Les résultats de ce projet permettent désormais de partager : sept livres nationaux des acteurs clés, sept guides nationaux des bonnes pratiques, une Charte éthique européenne de la médiation artistique, un guide européen des bonnes pratiques*, cinq méthodes de facilitation artistique*, un glossaire européen des concepts artistiques*. (*Disponibles en ligne en décembre 2014 sur www.art-for-all.eu).

A propos du projet Art for All :

Art for All s’inscrit dans le programme européen Education et formation tout au long de la vie (Grundtvig). Piloté par le Centre de la Gabrielle-MFPass, Art for All est mis en place par un consortium de huit partenaires de sept pays européens (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Estonie, Italie et Autriche). Il vise à favoriser l’accès des adultes en situation de handicap mental ou psychique au monde de l’art et plus particulièrement à l’éducation artistique et au marché de l’art. Il vise également à accroître les possibilités pour les personnes en situation de handicap de s’initier à l’art, d’acquérir des compétences et de la formation artistique, de créer, de promouvoir leurs oeuvres et à prendre part dans le monde de l’art, dans tous ses aspects.

Art for All répond à un besoin général de développer un système inclusif d’éducation artistique pour adultes prenant en compte les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique et promeut ainsi le développement, par des organismes d’éducation à l’art pour adultes, de programmes adaptés.

Art for All répond enfin au besoin de reconnaissance du talent et des droits des artistes en situation de handicap mental et/ou psychique en tant qu’artistes et auteurs de leurs œuvres.

Contact : Bernadette Grosyeux, directrice générale des établissements et services médico-sociaux MFPass.

Plus d’information sur www.art-for-all.eu

Ce projet est financé avec le soutien de la commission euroépenne.