ACTUALITE - 22/07/2016
Lancement d’un partenariat prometteur entre les Compagnons du Devoir et le Centre de la Gabrielle

Le 31 mars, les Compagnons du Devoir et le Centre de la Gabrielle (MFPass) ont signé la convention lançant officiellement leur partenariat pour les trois années à venir.

La signature s’est déroulée dans le cadre du vernissage de l’exposition « De la matière à l’Être », regroupant les œuvres de 8 jeunes des ateliers de l’Institut Médico-Professionnel (IMPro*) du Centre de la Gabrielle (MFPass) et accessible au public à la Maison de Pantin des Compagnons du Devoir pour une durée de deux mois.

Tout au long de la cérémonie, l’accent a été porté sur l’aspect inclusif et humainement enrichissant de la naissance d’un tel lien entre les deux organismes. ​ Au cours de son discours, Bernadette Grosyeux, directrice générale du Centre de la Gabrielle (MFPass), a souligné que cette convention « marquera l’occasion de partager nos valeurs, de mettre des personnes en lien pour que chacun trouve sa place dans la société et ainsi de favoriser les démarches d’inclusion et de désinstitutionalisation ». Quand à Jany Rabotin, Provincial d’Île-de-France et signataire de la convention pour les Compagnons du Devoir, a mis en avant « l’intérêt pour chacun d’avancer ensemble, avec ses forces et ses faiblesses ».

Dans le cadre de cette convention, les jeunes de l’IMPro du Centre de la Gabrielle (MFPass) participeront à la formation des étudiants de la Maison de Pantin des Compagnons du Devoir. Ces derniers seront ainsi sensibilisés à la question du handicap mental ainsi que les différentes problématiques qui y sont liées, notamment dans les domaines de la formation professionnelle et du travail. La découverte des uns et des autres se fera dans le cadre de rencontres autour de thématiques artisanales diverses et de projets autour d’un objectif commun.

A propos des Compagnons du Devoir...

Association de la loi 1901, les Compagnons du Devoir et du Tour de France prônent des valeurs de solidarité, d’entraide et de partage. Leur démarche s’appuie sur 4 piliers : le métier, la mobilité, le vivre ensemble, la transmission. Le compagnonnage forme chaque année des apprentis aux métiers de l’industrie, du vivant, du goût, du bâtiment, des matériaux souples, de l’aménagement et de la finition. Pour aller plus loin.